Le monde du numérique ne cesse d’évoluer entraînant avec lui de nombreuses mutations dont la quasi-dématérialisation de tous les domaines. Très prépondérant, cela n’épargne pas le monde de la lecture et de la littérature d’où l’arrivée des e-books et des nouveaux moyens de lecture, aussi attrayants les uns que les autres. De fil en aiguille, cela amène les lecturovores devant un choix incontournable : choisir entre liseuse et tablette.

Choisir en fonction de son profil de lecteur

Il est unanime qu’apporter un support de lecture numérique est plus pratique que trimbaler la saga entière d’une histoire. Présentant chacun ses avantages et ses inconvénients, la tablette et la liseuse s’accordent suivant le profil type de lecteurs.

Pour les passionnés et puristes des romans et de la lecture traditionnelle, pour les affamés de mots et de lignes qui finissent un roman en quelques jours, la liseuse est leur acolyte. Compacte avec un visionnage confortable et des séances de lecture à ne plus en finir, la liseuse se transforme en une bibliothèque dense adaptée aux bibliophiles qui enchaînent deux à trois lectures en une série.

Par ailleurs, lire avec une liseuse revient à ne plus se soucier de la comptabilité des applications de lecteur e-books avec les dernières versions en vogue. L’inexistence d’auto-éclairage de la liseuse permet une lecture nocturne sans modération.

La tablette quant à elle est destinée aux polyvalents incluant dans leur passe-temps la lecture avec pile à lire à l’appui. La multifonction de cet appareil est donc essentiel pour les fervents défenseurs des cristaux liquides couleurs nécessaires pour donner aux bandes dessinées et à certains mangas. La tablette est aussi idéale pour les professionnels afin de séquencer travail et détente.

Liseuse ou tablette, chaque appareil possède des atouts indéniables. Voyons chaque appareil plus en détail.

La liseuse : un appareil équipé d’un écran et d’un design adapté pour la lecture

La liseuse se tient dans les rangs des appareils révolutionnaires avec un design qui lui fait défaut par un anachronisme accentué. Au contraire des tablettes qui sont équipées d’un écran lumineux et qui peuvent afficher des couleurs, les liseuses n’affichent que des nuances de noir et de blanc. Cette caractéristique est dûe à la technologie “e-ink”, appelée également encre électronique qui a un aspect très similaire à celui du papier. Résultats, l’écran est totalement adapté à la lecture afin d’améliorer le confort des yeux et ne reflète pas la lumière contrairement à une tablette classique.

Reflet liseuse et tablette

Comparaison d’un écran d’une tablette avec la nouvelle liseuse Kindle Paperwhite.

La liseuse détient le record en autonomie grâce à l’encre électronique qui permet de tenir jusqu’à plusieurs mois de lecture sans avoir à recharger l’appareil. Par ailleurs, une liseuse prend aussi des poignets avec un poids plume idéal pour les voyageurs. Les 200 grammes environnants d’une liseuse ne constituent en aucun cas un supplément de poids bagages.

Pour le confort de lecture, la liseuse offre une ergonomie typique à la lecture avec notamment le bouton de tourne pages. À côté de cela, l’existence d’antireflet permet une lecture omniprésente sans les inconvénients météorologiques tels que les rayons de soleil sur la plage ou au bord de la piscine.

Transport facile et éclairage doux militent en faveur de la liseuse avec la possibilité de téléchargement direct pour élargir sa bibliothèque. Investir dans une liseuse se traduit par une rentabilité en lecture sans limites et sans contraintes de lieu.

La tablette : un investissement plus important mais qui permet davantage de fonctionnalités

Pour la lecture, la tablette bénéficie d’un écran plus large permettant de ne plus se contenter d’une lecture version mini-size. En effet, il est plus intéressant et plus jouissif de lire sur un écran qui équivaut deux pages de livres au format physique.

Par la suite, la faculté de modeler les caractères à la taille la plus confortable pour la lecture est un plus non négligeable. La qualité d’image et le graphisme améliorés de la tablette sont indispensables pour la lecture des mangas et des bandes dessinées haut en couleur. Cela ne présente aucun intérêt pour les romans classiques.

Lire les e-books sur une tablette est aussi avantagé par le design et l’élégance extérieure de l’appareil avec la possibilité de synchroniser sa lecture sur d’autres supports numériques. En plus de cela les tablettes ont généralement plus de mémoire de stockage.

Si vous lisez beaucoup, ce qui est sûr que vous aurez besoin de charger souvent votre tablette, car l’autonomie de la tablette est moindre par rapport à celle d’une liseuse.

En plus de la lecture, vous pourrez utiliser votre tablette pour jouer à des jeux vidéo, regarder des films écouter de la musique, etc.

Le fin mot de l’histoire

Le choix pour lire ses e-books est alors cadré par l’habitude de vie et de lecture de chacun. Cela incluant sa faculté ophtalmique, ses penchants littéraires et ses moyens de divertissement. En parallèle à ces points, le budget disponible à allouer est aussi un critère sélectif étant donné que l’écart est flagrant. Une liseuse nécessite moins d’investissement qu’une tablette. La passion de la lecture s’avère alors être un facteur décisionnel, mais nécessite une coordination avec le degré et le niveau d’addiction.

Laisser un commentaire